Le futur de CraftStudio

Ce billet est une traduction de mon billet Teaming up posté en anglais sur le blog de Sparklin Labs.

(tl;dr)

Au cours de l’été 2011, j’ai entamé un projet d’une immense envergure. Je voulais permettre à des joueurs de créer des jeux ensemble. Des jeux complets. A partir de rien. Vraiment.

CraftStudio

J’avais une idée plutôt claire de ce que je voulais accomplir–bien que j’étais vraiment pas sûr que j’y arriverai– et très vite, je me suis trouvé à y travailler jour et nuit. En route, j’ai fait beaucoup d’erreurs, plein d’amis, quelques amis proches et tout juste assez d’argent pour pouvoir continuer. Je suis très reconnaissant d’avoir pu en arriver jusque là et c’est grâce à tous ceux qui ont supporté CraftStudio d’une façon ou d’une autre.

Créer et partager ce projet expérimental au fur et à mesure que je le construis, ça a été à la fois fun, effrayant, exaltant et stressant. Une vraie aventure pleine de hauts et de bas.

Au jour le jour, c’est un mélange de design & programmation, communication, paperasse et un peu de pub.

Une journée normale à bosser sur CraftStudio. Pas visible sur la photo : les moments moins funs.

Mais les meilleurs moments c’était entre tout ça. Des game jams épiques ! de super conventions ! Des jeux tout entiers qui jaillissent de nul part, quelque part rendus possibles par le logiciel que j’ai créé. Des enfants qui créent leurs premiers personnages et écrivent leurs premiers scripts. Des nouveaux créateurs de jeux qui voient leur création être jouée par des inconnus. Et toute l’entraide de la communauté.


Looking for group

Bien que la coopération est au centre de CraftStudio, j’ai bossé seul au cours des trois dernières années. Début 2014, j’ai commencé à me dire que j’arrivai doucement au bout du rouleau. J’avais hâte de travailler en équipe à nouveau, de trouver des gens talentueux qui partagent mes intérêts pour qu’on s’amuse et qu’on galère à créer quelque chose de superbe ensemble.

J’ai tenté ma chance dans l’une ou l’autre boîte que j’aime bien. Ils avaient l’air intéressé par mon profil mais n’avaient pas de postes disponibles. Bien que ça n’a rien donné, ça m’a conforté dans l’idée que je voulais changer d’air.

J’ai souvent rêvassé à l’idée de rassembler une équipe de créateurs passionnés mais je ne voyais pas vraiment ça comme une option réaliste vu les moyens nécessaires et la difficulté de trouver les bonnes personnes qui soient intéressés et disponibles. Et pourtant…


Une proposition un peu folle

J’ai rencontré Bruno et Nicolas sur CraftStudio lors de la création de Porté par le Vent, notre premier jeu fait pour le Ludum Dare (un super week-end !). La plupart d’entre vous les reconnaitront peut-être plus sous le nom de Pixel-boy, un graphiste très talentueux et Bilou, celui qui code les scripts du jeu pendant que je dors ;). Ce sont des gens supers qui aiment le travail bien fait. Durant l’été 2012, Matthew m’avait rejoint pour un stage de quelques mois. C’est un ami de longue date que j’apprécie beaucoup et on a bien bossé tous les deux.

Avatars Pixel-boy drawn for us

En mars dernier, après avoir pas mal réfléchi et en avoir discuté avec Rosalie—qui partageait mon enthousiasme— je leur ai proposé à tous les trois qu’on s’installe en colloc’ pour faire des jeux en équipe !… sans trop oser y croire.

Ils étaient tous les trois très intéressés et nous voilà quelques mois plus tard : Bilou et Pixel-boy viennent d’emménager ! Malheureusement, bien que Matthew aurait bien aimé nous rejoindre, il ne pourra pas travailler avec nous au quotidien. On essaiera quand même de collaborer avec lui sur certains projets quand ça sera possible.

De gauche à droite : moi-même, Bilou, Rosalie et Pixel-boy

Et maintenant

Donc, vous vous demandez sans doute ce que ça veut dire pour CraftStudio. Voici le plan de bataille :

Comme je l’ai écrit plusieurs fois à divers endroits, j’ai beaucoup réfléchi ces derniers temps aux faiblesses de CraftStudio et à comment elles pourraient être résolues. C’est très subjectif et je suis loin d’être impartial mais je pense que CraftStudio n’est pas trop mal conçu. Mais il est monolithique, peu extensible et certaines de ses limites sont très profondément ancrées (l’utilisation des cubes partout, et l’absence de support de l’éclairage). Pour tout dire, quand j’ai commencé ce projet monstre, j’ai dû faire des compromis et pour la plupart, je pense que c’était vraiment nécessaire. Ça m’a permis de faire de CraftStudio une réalité.

Frites & burgers CraftStudio

Avec l’arrivée prochaine de fin de la béta, il est temps de prendre un peu de recul et de penser à la suite. Avec toute l’expérience et les retours accumulés, on a commencé à discuter et expérimenter ce qu’une nouvelle incarnation des idées centrales de CraftStudio pourraient donner.

En tant qu’équipe, on va dans un premier temps concentrer nos efforts pour créer quelques jeux commerciaux. En supposant que notre nouveau logiciel de création de jeux expérimental se concrétise —on se viandera peut-être, c’est plus de la R&D pour l’instant— on aimerait le publier pour que d’autres puissent s’en servir. On pense qu’il y a beaucoup à faire pour rendre le développement de jeux plus fun, tant en terme de communauté que de plateforme, à la fois pour les amateurs et avec un intérêt nouveau pour les développeurs indépendants comme nous.

Logan Decker, à l’époque éditeur-en-chef chez PC Gamer, a un jour tweeté :

(« CraftStudio pourrait avoir le même effet de démystification et de démocratisation pour les jeux vidéo qu’a eu l’impression pour les livres et le Web pour le journalisme »)

On peut dire qu’à petite échelle et pour un nombre limité de personnes, ça a été le cas. Mais pour la plupart, ça n’a pas eu lieu… pas encore ! Quand je repense aux premières versions de CraftStudio, c’est assez dingue que des gens comme M. Decker l’ait pris au sérieux.

Avec mes nouveaux coéquipiers, on va faire de notre mieux pour que de nombreux amoureux des jeux vidéo puissent créer le leur. Je sais pas où on atterrira mais je suis très heureux de faire le voyage. Ca va être fun !


Foire aux questions surprise !

Q. J’ai un compte Premium CraftStudio. Est-ce que j’aurais accès à la nouvelle plateforme quand/si elle sort ?

On n’a pas encore décidé comment on sortira la nouvelle plateforme. Le modèle de vente de CraftStudio (version gratuite limitée, version complète payante) a pas trop mal marché mais il a probablement contribué à limiter la croissance de la communauté.

Fournir une version gratuite plus capable serait un bon début. Peut-être qu’on se concentrera sur la location de serveurs et autres services et que le logiciel en lui-même sera gratuit. Ou peut-être qu’on trouvera une idée encore meilleure. Quoi qu’il en soit, on fera de notre mieux pour que les CraftStudians aient un bon deal, que ce soit une réduction, une copie gratuite ou un truc comme ça (comme dit, les détails sont encore très flous).

Quoi qu’il arrive, si vous êtes pas content ou que vous voulez en discuter, vous pouvez toujours m’envoyer un mail et on en discutera !

Q. Est-ce que le nouveau logiciel s’appellera CraftStudio ?

Le successeur de CraftStudio aura son propre nom. On l’annoncera… plus tard ? 🙂

Q. Est-ce que je pourrais migrer automatiquement mes projets CraftStudio ?

Nop ! On redesigne complètement le bousin et il ne serait impossible d’avoir un simple bouton pour tout transférer d’un coup. Mais vu que l’un des objectifs du nouveau logiciel est d’être extensible, il devrait être possible d’écrire des importeurs pour vos modèles par exemple !

Q. Est-ce qu’il y aura [nouvelle fonctionnalité majeure] dans l’ancien CraftStudio ?

Probablement pas. Il y a plein de trucs cools dans CraftStudio mais il serait difficile d’ajouter de nouvelles grosses fonctionnalités dans le code actuel sans tout réécrire. C’est justement pour ça qu’on bosse sur un nouveau logiciel !

En fonction de comment on avance et des besoins de la communauté, il y aura encore sans doute des corrections et des petites fonctionnalités qui seront ajoutés.

Q. Sur quels jeux est-ce que vous allez bosser ?

On a quelques idées mais je dirais rien ! Si vous voulez une idée de ce qu’on sait faire, jetez un oeil à Inspector Badass qu’on a créé en 72 heures avec quelques amis.

Inspector Badass

Je dois encore un jeu à certains supporters de la campagne de financement participative. J’ai pas oublié et je suis désolé que ça n’ait pas encore eu lieu. Vous finirez par l’avoir !

Vous avez d’autres questions ?

Venez en discuter sur le forum !

Répondre